Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous le martelons régulièrement "les professionnels intervenant dans des batiments ou des équipements anciens, sont succeptibles d'inhaler des fibres d'amiante"

Près d'un million de salariés dans le secteur du bâtiment seraient  concernés par ce risque !

Contrairement à ce qui est répendu, contrairement  aux propos parfois tenus dans les tribunaux, lorsque les victimes sont  appelées à justifier leur exposition à l'amiante, les métiers dont l'activité n'est pas directement liée à l'amiante: électricien, plombier, couvreur. . . sont encore aujourd'hui parmi les plus exposants.

L'INRS, en collaboration avec la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) et l'Institut de recherche et d'innovation sur la santé et la sécurité au travail (IRIS-ST), a mené une étude sur l'exposition à l'amiante des plombiers chauffagistes.

Pour cette étude l'Inrs a évalué les performances d'un dispositif de prélèvement utilisant un badge passif en le faisant porter par une population de salariés volontaires particulièrement exposés. Les résultats de ces mesures individuelles ont été croisées avec les réponses d' un questionnaire remis à chaque porteur du badge.

Ainsi: 40 % des salariés exposés pensaient n'avoir jamais été en contact avec les fibres d'amiante

Selon l'Inrs:  

  • plus de 900 000 salariés du BTP sont potenciellement exposés à l'amiante. Les plus exposés sont: les plombiers tuyauteurs, les tôliers chaudronniers, les éléctriciens d'installation et les soudeurs oxycoupeurs,
  • chez les 160 000 salariés affiliés à la Sécurité sociale dans les activités de plomberie-chaffage: 414 maladies professionnelles ont été reconnues en 2010, dont 85% étaient liées à l'amiante

Le badge utilisé pour l'étude, collecte les fibres par attraction électronique. Il est autonomme et permet de réaliser des prélèvements de longue durée, favorisant la détection d'épisodes de pollution occasionnelle. Cete étude n'a été jusqu'à ce jour expérimentée qu' en Angleterre. elle mérite d'exister et mérite une prolongation sur une plus grande échelle. Elle n'a malheureusement aucune incidence, sur l'abaissement officiel des mesures d'empoussièrement dont le délai est fixé pour 2015 (rappel voir nos articles précédents)    

Tag(s) : #Prévention

Partager cet article

Repost 0