Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vu l'importance des actions à venir, nous avons saisi les médias locaux avec le message suivant:

 Message d’Information à tous les Médias

« POUR UN MONDE SANS AMIANTE »

Les victimes  de l'amiante portent un message fort !

Le 12 octobre l'association nationale l’ANDEVA organise un colloque international dans une salle du SENAT au palais du Luxembourg

Plusieurs pays étrangers sont  attendus : Italiens – Belges – Espagnols -  Indiens - Américains – Mexicains – Brésiliens . . ., porteront avec les Français présents, un message commun «accroître la diffusion des connaissances scientifiques et développer un mouvement international pour l’interdiction de l’amiante»

Aujourd’hui 51 pays ont interdit l’amiante, d’autres comme le Canada, le Brésil ou la Russie alimentent encore d’autres pays : Inde – Pakistan – Mexique entre autres.

L’objectif avoué des 17 pays qui participeront à ce colloque : « éliminer, éradiquer l’amiante de toute la surface de la planète ».

Une délégation d’Allo Amiante sera présente à cette journée  qui traitera :

·         Dans un  premier temps de la science : épidémiologie recherche,

·         puis d’un état des lieux et de la situation sur l’ensemble du globe

Le lendemain 13 octobre, sera organisé le rassemblement national des victimes de l’amiante. Avec la présence des pays étrangers restés pour  cette manifestation, nous soutiendrons de nouveau le thème « Pour un monde sans amiante »

Ce sera également l’occasion donnée aux victimes et à leur famille, de rappeler leurs difficultés en matière de réparation, le besoin d’une politique de prévention particulièrement dans les opérations et les conditions de désamiantage, le besoin de justice et l’aboutissement d’un procès devant le pénal.

Les victimes de l’amiante n’ont pas oublié le long feuilleton et le bras de fer entre les victimes de Douai (entre autres) et le FIVA,

Les victimes de l’amiante sont révoltées de voir un de leur principal défenseur mis en examen pour diffamation pour avoir « oser comparer » les usines d’ETERNIT en France aux établissements Italiens de cette même multinationale.

Tag(s) : #Nos actions

Partager cet article

Repost 0