Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans nos derniers articles "catégorie international" du moi d'avril, nous avons évoqué la position de la Russie et celle d'autres pays face à l'inscription de l'amiante chrysotile dans le cadre de la convention de Rotterdam:

Alain Bobbio secrétaire général de l'ANDEVA à été interviewé par l'humanité voici l'article du 10 mai 2013

  Le lobby de l'amiante toujours à l'oeuvre

Fanny Doumayrou

Réunie cette semaine, la conférence sur la convention de Rotterdam encadrant la vente des produits dangereux n'a toujours pas inscrit l'amiante chrysotile sur sa liste, du fait du lobby de pays producteurs.

«La maladie et la mort ont encore de beaux jours devant eux », résume avec amertume Alain Bobbio, porte-parole de l'Association française des victimes de l'amiante (Andeva), après la nouvelle occasion manquée par les instances internationales, cette semaine, d'opposer une limitation au commerce et à l'utilisation de l'amiante.

Mardi, il faisait partie de la centaine de militants d'associations antiamiante, venus surtout de France et d'Italie, qui ont manifesté à Genève à l'occasion de la sixième conférence de la convention de Rotterdam. Signée en 1998 par 150 pays environ et entrée en vigueur en 2004, cette convention encadre le commerce international des produits dangereux. Elle n'interdit pas leur vente, mais instaure l'obligation pour le pays exportateur d'informer le pays acheteur de la nocivité de ces substances pour la santé et/ou l'environnement, et d'obtenir son « consentement préalable en connaissance de cause » avant la vente. La liste des produits visés, qui s'est étoffée au fil des ans, comporte 32 pesticides, six produits chimiques d'usage industriel et l'amiante. Mais pour l'amiante, la liste vise cinq types de fibres seulement, et exclut le chrysotile, qui représente pourtant 95 % de l'amiante utilisé dans le passé, et 100 % de l'amiante produit actuellement dans le monde.

le veto du canada

Au fil des réunions de la convention, tous les deux ans environ, les associations de lutte contre l'amiante n'ont eu de cesse de dénoncer cette impasse due au puissant lobby des producteurs d'amiante. L'unanimité étant requise pour ajouter un produit à la liste, il suffit d'un pays pour l'en empêcher, alors même que le comité scientifique de la convention recommande l'inscription du chrysotile. Jusqu'à la dernière conférence de la convention en 2011, c'est le Canada, gros producteur d'amiante, qui mettait son veto. Mais le gouvernement canadien a déclaré à l'automne dernier qu'il ne s'y opposerait plus... puisqu'il a mis fin à la production d'amiante. Las, le relais était bien assuré puisqu'entre-temps la Russie, premier producteur mondial, a adhéré à la convention, et met désormais son veto. « La conclusion de cette conférence est plus catastrophique que prévu puisque non seulement la Russie est montée au créneau pour s'opposer à l'inscription du chrysotile, mais elle a reçu le soutien de six autres pays, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l'Ukraine, l'Inde, le Vietnam et le Zimbabwe, qui compte rouvrir des mines d'amiante », déplore Alain Bobbio.

Un pays comme l'Inde est peu producteur mais gros consommateur d'amiante pour des constructions bon marché, et veut éviter de fournir un point d'appui aux associations qui réclament son interdiction. « Dans les pays d'Asie, l'amiante est utilisé massivement, c'est une véritable bombe à retardement de cancers », souligne Alain Bobbio. À l'échelle mondiale, 52 pays seulement, dont ceux de l'Union européenne, ont interdit totalement l'utilisation du matériau cancérigène.

  Le combat semble sans fin, mais nous ne baissons pas les bras. Nos différents articles relatent qu'en France tout reste à faire en matière: de prévention (repérage - désamiantage), face à la réparation civile toujours aussi compliquée, du procès pénal (après le feuilleton de la juge Bertella-Geffroy (que nous avons largement relayé). Ce qui est certain ce sont les 3000 décès par an. Tous ne l'on pas encore compris!  


 

 

Tag(s) : #L'international

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :