Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colère !

Colère !

 Scandaleux et honteux!

Monsieur Michel C a passé son activité professionnelle à la SNCF en grande partie aux ateliers  de Bordeaux. Le 26  octobre 2007 un certificat médical initial consignait un Mésothéliome.

La maladie professionnelle a été reconnue le 25 avril 2008 et la FIE (faute inexcusable de l'employeur) le 24 juillet 2009. La FIE a été reconnue à l'amiable selon la procédure en vigueur à la SNCF 

Malheureusement, avec une fin de vie que l'on peut imaginer, Michel C est décédé le 24 juillet 2015 à son domicile. Le certificat de décès établi au domicile ne faisant pas état du lien de causalité avec la maladie. 

La Caisse de prévoyance et de retraite (CPR) SNCF (agence de Bordeaux) par le biais du médecin conseil a refusé le lien entre le décès et la maladie professionnelle. Le médecin "expert" justifiant sa décision par le fait que les victimes d'un mésothéliume décèdent bien avant une huitaine d'années, et que l'on ne pouvait pas distribuer de l'argent comme ça .

Immédiatement nous avons saisi la caisse à Marseille siège de la (CPR), fort du certificat médical du médecin traitant qui a suivi Monsieur Michel C pendant de nombreuses années.

Après plusieurs échanges de courriers, enquêtes auprès des établissements qui ont prodigué les soins à Michel C, information à l'agence régionale santé, la CPR a "plié" le 1èr novembre 2016.

Durant toutes ses années la veuve de Michel C s'est épuisée a accompagner son mari . A sa disparition elle s'est trouvée dans une situation financière difficile, venant s'ajouter à la souffrance morale et physique..

Monsieur Michel C est décédé dans son fauteuil, avec l'assistance respiratoire devenue obligatoire pour son quotidien. . .

Certes le certificat de décès doit mentionner le lien avec la maladie professionnelle, mais devant une situation comme celle-ci, est -ce que preuves à l'appui, les œillères sont obligatoires ?

 

  

 

Tag(s) : #IL FAUT LE SAVOIR

Partager cet article

Repost 0