Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colloque Régional Amiante

Deux membres du bureau d'Allo Amiante ont participé le 5 mars dernier au colloque régional amiante organisé par la Direccte Aquitaine et ses partenaires: La Carsat - OPPBTP - CNRACL - Cerema.

Sous le thème "TOUS CONCERNES": étaient conviés:

  • Maîtres d'ouvrage, maîtres d'oeuvre,
  • coordinateurs, bureaux d'études,
  • Entreprises de second oeuvre, de mamintennace, spécialistes en amiante,
  • préventeurs, organismes de prévention

Le programme chargé a permis un large tour d'horizon sur la situation actuelle de l'amiante. Nous avons pu intervenir sur les différents sujets afin d'apporter notre contribution au débat, avec notre vision de défenseur des victimes de l'amiante.

CI-joint quelques extrait:

  •  Sur l'approche médicale: nous avons demandé au docteur chargé de présenter cette partie quelle était la différence entre une aggravation et la demande de reconnaissance d'une 2ème pathologie liée à l'amiante ? la réponse apportée correspond à ce que nous préconisons depuis toujours .Lorsque la 2ème maladie décélée correspond à un libellé différent (de la premère maladie reconnue) sur le tableau de la sécurité sociale, il s'agit bien de déclarer une 2ème maladie professionnelle.  Notre remarque, cela permet en outre de solliciter, une fois la maladie reconnue, une deuxième Faute Inexcusable de l'Employeur (FIE)
  • Sur le SPP, il a  été évoqué les défficiences du système et ses conséquences sur les sous déclarations de MP. cela nous a permis de rappeler le manque d'information, et notre regret concernant le retrait des EFR du processus de base. Si elles ne sont pas un élément de dépistage, les Epreuves Fonctionnelles respiratoires sont toutefois un facteur essentiel au moment de l'évaluation du taux d'IPP. De plus l'éxamen EFR et un moyen de contrôle essentiel  dans le cas d'évolution des pathologies de l'amiante. Confirmé par le médecin.
  • Déclaration  obligatoire des mésothéliomes (PSNM):

 Rappel du principe (réseau MESOPATH), nous avons salué l'importance de la déclaration obligatoire des mésothéliomes, mais nous regrettons que les courriers d'accompagnement et les enquêtes qui en résultes ne font référence qu'au FIVA.

Colloque Régional Amiante

* Point sur la réglementation:

Retour sur les textes en vigueurs. de l'importance du repérage et du RAT (repérage avant travaux) nous avons rappelé que le repérage a été considéré comme le maillon faible dans le rapport du comité amiante du Sénat de juillet 2014, et qu'un certain nombre de préconisations avaient été consignées sur ce document.

* L'ARS a rappelé les obligations des propriétaires d'immeubles, Nous avons demandé quelles étaient les prérogatives de l'agence régionale santé lorsque la législation n'étaient pas respectées ?

Une information a été donnée sur "le Projet Carto Amiante", accessible sur internet. Ce projet a pour objectif d'aider les entreprises du BTP à procéder à l'évaluation à priori du risque amiante, et l'obligation réglementaire introduite par le décret du 4 mai 2012. Les acteurs de ce projet sont: le Ministère du Travail - l' OPPBTP - l'INRS

Présentation et démonstration:

  • des équipements de protection
  • d'aspirateurs et brumisateurs.
  • de véhicule de décontamination

. Des inquiétudes sur l'efficacité des différents équipements de protection des salariés sont montées de la salle. Le question posée: est ce que ce qui nous est présenté sera encore adaptée avec la baisse par 10 de la VLEP (valeur limite d'exposition professionnelle) programmée pour juillet 2015

Colloque Régional Amiante

Gestion des déchets:

Le CDG 40 (comité de gestion des landes) a fait une présentation de son action en matière de traitement des déchets par la professionnels et de l'organisation dans les 2 déchetteries habilitées à réceptionner les déchets:

- formation des personnels appelés à réceptionner les déchets

- communication et sensibilisation (projet d'une plaquette en cours)

Un représentant du Cerader 24 (association amie de défense des victimes de Bergerac), fait part de l'expérience en Dordogne avec le syndicat des déchetteries du département.

De notre côté nous demandons si une démarche a été faite auprès des particuliers. la réponse est pas pour l'instant. Nous rappelons que les particuliers et plus particulièrement dans le milieu rural, sont en pocession de produits amiantés (fibro-ciment et autre) ce qui représente également un danger pour tous.

L'intervenante du CDG 40 confirme que leur expérience a pour objectif de supprimer les dépôt sauvages et qu'effectivement il est impératif que des directives et des organisations en matière de collectes devraient être mise en place en direction des particuliers.

En conclusion, ce colloque principalement destiné aux professionnels a eu un contenu intéressant. Les défenseurs des victimes ont pu intervenir sans aucune difficulté. Bien que ce n'était pas un des objectifs de ce colloque, Le FIVA a été régulièrement avancé comme étant la solution pour la réparation des victimes et des ayants droit. Nous rappelons notre position qui consiste à privilégier la faute inexcusable de l'employeur chaque fois que cela est possible. C'est par ce biais que la prévention pourra être vraiement prise comme une priorité. Beaucoup de sujets ont été abordés ce qui confirme la compléxité du traitement de l'amiante, ce qui nous prouve une fois encore, qu'une prise en compte collective des responsabilités  devra s'imposer.

 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0