Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rien n'y fait !

Le nombre de victimes se multiplie, les rapports les plus lourds s'amoncellent, les culpabilités dénoncées, prouvées, accablantes. Malgré tout cela la Cour d'appel de Paris a trouvé ce jour suffisamment d'arguments pour éviter de traduire l'ancien directeur de l'usine Amisol (Clermont Ferrand) devant les tribunaux. (voir nos article du 30 juin et du 17 novembre 2014)

Cet épisode fait suite au non lieu prononcé en février 2013. La Cour de cassation avait annulé cette décision en juin dernier. Le nouvel appel devant une nouvelle chambre de l'instruction a donc été favorable à l'accusé.

Les victimes de l'amiante apprécieront à sa juste valeur, et sont en droit de s'interroger, de se révolter sur l'ambition de la justice pénale en matière de santé publique

Tag(s) : #Pénal

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :