Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme nous l'avons abordé dans notre article du 6 octobre 2014 "Réparer et lutter", les exposés de la région PACA sont confrontés à une décision de la Cour de cassation. Dans le même temps 49 cheminots seront à leur tour auditionnés pour obtenir la reconnaissance de leur préjudice d'anxiété.

Ci-joint le communiqué de notre association

L'ASSOCIATION ALLO AMIANTE

Communiqué

       Une récente décision (2/7/14) de la Cour de Cassation a donné raison à un organisme (AGS) qui contestait l’obligation qui lui avait été faite du paiement de l'indemnité (environ 8000€/personne) obtenue par des ex-salariés, victimes du préjudice d'anxiété d'une entreprise liquidée en 1989 (NORMED).

        La conséquence de cette décision, c'est que les victimes concernées (plusieurs centaines de salariés de la NORMED les ayant exposés au risque amiante) reçoivent à présent la demande de l’AGS  de rembourser cette indemnité, qu'elles avaient pourtant obtenue légalement par décision de justice.

Une manifestation de plusieurs associations de défense des victimes de l'amiante aura lieu à AIX le 21 octobre pour réclamer aux pouvoirs publics de tout mettre en œuvre pour éviter aux victimes du préjudice d'anxiété (provoqué notamment par le décès de plusieurs de leurs collègues malades d'avoir été exposés, comme eux, à l'amiante) d'avoir à rembourser l'indemnité obtenue.

Considérant l'injustice de cette situation, notre association Allo-Amiante, forte de ses 750 adhérents, soutient cette manifestation à AIX et organisera, pour sa part, dès le lendemain (22 octobre à 13h 30) un rassemblement devant le palais de justice de Bordeaux pour appuyer la demande de 49 cheminots de notre région voulant faire valoir ce jour-là, devant les prud'hommes, leur propre préjudice d'anxiété.

Bordeaux, le 16 octobre 2014

 

22 octobre 2014
Tag(s) : #Nos actions

Partager cet article

Repost 0