Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous allons aborder aujourd’hui le 3ème volet, de nos articles « faisons le point ».

Le 16 juillet nous avons échangé sur le pénal,

Le 22 juillet c’est la prévention, qui a  occupé nos lignes.

En complément et dans l’espoir d’une meilleure réparation pour les victimes, le pénal et la prévention sont étroitement liés « Justice pour les victimes d’hier et d’aujourd’hui, prévention pour éviter d’autres victimes demain »

Dans le volet de ce jour, nous allons tenter d’approfondir et préciser notre pensée.

Toutes les dernières statistiques mettent en évidence la croissance des maladies malignes imputables à une exposition à l'amiante. Le ressent rapport du comité amiante du Sénat, photographie la situation actuelle en regard de l' amiante. Photographie négative sous bien des aspects, avec toutefois des préconisations pouvant améliorer une situation à risques chroniques, déclarée de santé publique..

Nous pouvons signaler, dénoncer sans cesse, seule une prise en compte volontaire des pouvoirs public pourra apporter l’éclair à un début de solution. Cela passe aussi par la prise de conscience de tous : professionnels du bâtiment, agriculteurs, entrepreneurs mais aussi particuliers, tous ceux (il ne s’agit pas de généraliser, ni de mettre tous dans le même panier), qui multiplient les dépôt sauvages.

Les associations de défense des victimes comme allo amiante travaillent sans relâche à la réparation des victimes de l’amiante. Elles ne peuvent admettre qu’aujourd’hui, on continue sans vergogne à contaminer travailleurs et populations. C'était déjà le cas depuis de nombreuses années, mais aujourd'hui tout le monde sait !

Parfois ce sont les mêmes qui se sont recyclés, sous couvert de coûts élevés pour désamianter qui effectuent  des chantiers de désamiantage hors de toute sécurité.

Les services de l’Etat doivent faire preuve de volonté politique, cela passe par des contrôles plus réguliers, c'est à dire par l’abandon des coupes sombres dans les effectifs chargés de ces contrôles

Notre pensée n’est pas d’inquiéter, de noircir, notre volonté est la prise de conscience collective, il n’est jamais trop tard. Le fond de notre pensée est que ce sont ceux qui ont empoisonné pour leur seul profit, devraient aujourd’hui participer à la réparation, et à l’élimination, l’éradication du matériau qu’ils ont porté au nez et à la barbe de tous, avec toutes les conséquences que nous continuerons de soumettre à l’opinion

 

 

 

Faisons le point "3"
Tag(s) : #actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :