Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux arrêts rendus le 2 avril par la Cour de cassation, précisent que les anciens salariés admis au bénéfice de "l'allocation de cessation anticipée des travailleurs de l'amiante" n'ont pas a démontrer la réalité de leur anxiété pour être indemnisés à ce titre.

Il est rappelé que le préjudice d'anxiété est attribué aux salariés et ex salariés exposés à l'amiante, non malade Nous rappelons que nous sommes toujours dans l'attente de l'élargissement de l'accès  à l'ACAATA.

 

Cour de cassation

Cour de cassation

Tag(s) : #ACAATA

Partager cet article

Repost 0