Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous nos derniers articles sur le pénal, faisaient état de nos craintes. Le délibéré de la cour de cassation attendu pour ce 10 décembre 2013, ne nous inspirait pas. Dans tous  nos écrits notre optimiste ne transpirait pas

- 29 octobre "Pénal les victimes ne capitulent pas"

- 4 novembre: appel à mobilisation, le 6 devant le pôle de santé publique, en prévisions de l'audience du 7 devant la Cour de cassation.

La consultation des propos de l'avocat général, ne nous laissaient peu d'illusions, nous dirigeons vers un non-lieu généralisé

- le 16 novembre, nous confirmions "ce sera pour le 10 décembre"

Nous y sommes ! la cour de cassation vient de rendre l'espoir aux victimes et à leur famille, de voir l'ouverture d'un procès pénal de l'amiante. En effet, les deux arrêts rendus ce jour par la cour de cassation, confirment:

- la validation de la  mise en examen des principaux dirigeants d'Eternit

- dans le procès  de Condé - sur - noireau et malgré l'avis contraire de l'Avocat Général, l'arrêt annulant la mise en examen des industriels - des scientifiques et des hauts fonctionnaires appartenant au Comité Permanant Amiante (CPA) - ainsi que les décideurs publics EST CASSE EN TOUTES SES DISPOSITIONS.

C'est un double succès de portée considérable qui nous ouvre la voie des grands procès pénaux de l'amiante, pour lesquels nous oeuvrons depuis plusieurs années.

Une surprise donc à la hauteur de nos craintes, qu répond à nos attentes. 

Une grande et belle surprise !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :