Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis un certain 6 juin et le débarquement des alliès, la commune de Sainte Mère l'Eglise est très connue. Le 26 novembre dernier, la citée Normande a de nouveau fait l'actualité pour un sujet bien différent.

Une audience fleuve s'est tenue mardi 26 novembre à Cherbourg. Quatre organismes sont poursuivis pour mise en danger de la vie d'autrui.
L'audience a duré près de 10 heures, mardi 26 novembre, au tribunal de Cherbourg.
Quatre organismes acteurs du chantier de désamiantage sur l'école de Sainte-Mère-Eglise étaient poursuivis pour manquements à la législation du travail, insuffisance d’équipements de protection pour les travailleurs, violations des règles de sécurité alors que la rentrée scolaire était effective, une légèreté et un manque de responsabilités partagés par les prévenus qui conduisent à une mise en danger des 165 élèves, de leurs enseignants et des ouvriers du chantier.
35.000 euros de dommages
Le parquet a requis à l'encontre la commune de Sainte-Mère-Eglise 6000 euros d'amende assortis d'un affichage du jugement sur la mairie et l'école pendant deux mois. Pour le maître d'oeuvre du chantier, 1500 euros d'amende dont 750 avec sursis sont requis. Enfin, pour deux sociétés impliquées sur le chantier, 12.000 euros d'amende dont 6000 euros avec sursis chacune.
Trois salariés, parties civiles, demandent chacun 10.000 euros de dommages et intérêts, un quatrième 5000 euros.
Les avocats des mis en cause ont plaidé la relaxe. Le tribunal rendra sa décision le 28 janvier 2014.
 
Si cela pouvait faire réfléchir !
Tag(s) : #Prévention

Partager cet article

Repost 0