Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 12 octobre 2013, les victimes se sont couchées symboliquement sur le boulevard St Michel  "Prévenir les risques, punir les responsables", tous ont regrété l'absence de relais médiatique de leur difficile combat, contre la maladie et l'injustice

On saura le 10 décembre !

Le 6 novembre, plusieurs délégations d'associations de défense de toute la France de l'amiante, ont de nouveau porté leur attente (voir notre article du 29 octobre dernier). Cette fois encore la médiatisation a été nulle les victimes de l'amiante se sentent " abandonnées", méprisées. Pour autant elles ne veulent pas renoncer, démontrer leur détermination. Ce 6 novembre, elles souhaitaient remettre aux juges du põle de santé publique 1148 dossiers de parties civiles supplémentaires, L'accés leur a été refusé ! ! !

L'objectif étaient de faire sentir que les dossiers d'Eternit et de Condé sur noireau, objet de l'audience du lendemain (7 novembre) devant la Cour de cassation, ne sont pas les seuls.

Le délibéré de l'audience du 7 novembre, sera rendu le 10 décembre prochain, que faut'il en attendre ? l'avis de l'avocat général a tendance à demander des nom- lieu. Ce résultat, aura une influence sur la poursuite pénale. Ce n'est pas pour autant que les victimes et les amiantés ne voudront plus d'un procès, il faut le savoir!

350 victimes allongées devant le pôle de santé publique de Paris

350 victimes allongées devant le pôle de santé publique de Paris

une partie de la délégation d'Allo amiante

une partie de la délégation d'Allo amiante

L'autre partie. . .

L'autre partie. . .

le cercueil pour accompagner les 1148 dossiers. on connait la suite ! REFUS !

le cercueil pour accompagner les 1148 dossiers. on connait la suite ! REFUS !

Tag(s) : #Pénal

Partager cet article

Repost 0